Le débistrage

Le débistrage est une opération lourde qui permet soit de ramener une cheminée à un état proche de celui d’origine, soit de permettre de réaliser un tubage en toute sécurité en enlevant le bistre qui pourrait s’auto-enflammer par la suite.

Cheminee-bistreLe bistre est généralement apparenté à du goudron durci. En réalité, c’est un peu plus technique : il s’agit d’un liquide à forte teneur en eau, chargé de particules de carbone et d’huile qui s’oxyde au contact de l’air.

Quoi qu’il en soit, les dépôts de bistre sont très dangereux, dans la mesure où si on ne les nettoie pas, ils peuvent provoquer des feux de cheminée.

Il existe deux cas de figure où il devient nécessaire de procéder au débistrage d’une cheminée :

1. Lorsque l’on veut installer un tubage dans un conduit maçonné 

2. Lorsque le goudron a tellement durci que le ramonage n’est plus suffisant : le hérisson glisse dessus au lieu de le gratter.

A noter : le débistrage ne peut s’effectuer que sur un conduit maçonné.

DebistreuseCependant, un simple ramonage ne permet pas de venir à bout du bistre, qui est une matière très dure : il convient alors d’utiliser une machine appelée débistreuse.
La débistreuse est un outil électrique composé d’un flexible ou de cannes rigides et d’une tête rotative.

La tête rotative est équipée de câbles en acier dotés de masselottes ou équipés de plaquettes carbure.

Les câbles à masselottes ou plaquettes carbure « frappent » sur la paroi par action rotative et décolle ainsi le bistre du conduit.